Les 3 secrets de la minceur

Les 3 secrets de la minceur

1er secret – Le principe consiste à allier une alimentation raisonnée à une activité physique.

Le paradoxe de ce principe est qu’il permet de maigrir sans forcément perdre du poids.

Pourquoi ? Parce qu’au gras, on aura substitué du muscle qui a valeur égale pèse trois fois plus que la graisse. Donc question kilos, on observera peu de différence sur la balance mais en échange, on aura gagné une silhouette affinée, sculptée et bien plus tonique.

Maigrir ne consiste donc pas à s’affamer pour cumuler les moins sur sa courbe : cela consiste à adopter une stratégie qui fait perdre du tour de taille, de cuisses et de bras.  Ces centimètres la, donnent une bien meilleure indication sur sa progression dans l’amincissement que le chiffre qui clignote quand on monte sur sa balance.

L’autre élément d’informations qu’il faut retenir et que faire du vélo ou courir c’est bien mais cela brûle plutôt des calories sur le moment et fait travailler pratiquement que le cardio or, quand on cherche à maigrir, il vaut mieux pratiquer des activités physiques qui nous font dépenser des calories même au repos et qui augmente notre métabolisme de base. Cela ne peut s’obtenir qu’en se mettant aux exercices musculaires.

Comment et pourquoi ca marche ? Quand on fait ce type d’exercice de musculation, les jours qui suivent le corps doit se réparer pour mieux récupérer et du coup, il va augmenter son métabolisme et s’adapter pour que la prochaine fois ce soit moins dur. Ensuite, pour pouvoir se préparer à ça, il va se délester de ce qu’il encombre c’est-à-dire du gras et privilégier le développement du muscle en utilisant les hormones.

Et la, je vous vois déjà me dire : « mais, O secours ! Je vais devenir un/une bodybuilder !

Et bien non, rassurez vous, vous en serez loin. Ce dont on parle ici, c’est faire de la musculation, pas du culturisme, là est toute la nuance

Et c’est assez simple : deux fois par semaine 45 minutes c’est suffisant. Cela aura bien plus d’effet qu’un régime et ce sera plus durable.

 

2ème secret – Si vous souhaitez être moins dépendante de vos envies et craquages alimentaires, manger gras est vraiment très important. Comme par exemple des avocats, des oléagineux, les bonnes huiles…

Pourquoi ? C’est un héritage de nos ancêtres préhistorique qui consommaient ce type d’aliments bien plus que nous et du coup, cela signifiait l’organisme qui n’était pas confronté à une période de famine. Il n’y avait donc aucune raison que leur corps fasse des réserves et notre organisme a gardé cela en mémoire.

Une fois que vous aurez augmenté votre consommation de « bon gras » vous pourrez alors seulement diminuer le sucre. Sinon, c’est très difficile de le faire directement car on sous estime le pouvoir de notre dépendance au sucre.

En effet, ne étude sur le sucre et son pouvoir addictif conduite à Bordeaux par Serge Ahmed chercheur au CNRS nous montre qu’après avoir rendu ses petites bêtes accro à la cocaïne les chercheurs leur a donné le choix entre leur dose de drogue et leur dose de sucre. 90 % ont immédiatement optés pour le sucre !

Et même le bon jus pressé de vos mains contient trop de sucre. Simplement parce que le sucre se trouve dans le “jus” du fruit. Et l’absence de fibre mais monter la glycémies trop rapidement.

Et les produits light ne sont pas une solution. Le problème des produits Light c’est que avec les édulcorants et autres aspartames, notre cerveau fait comme d’habitude, il demande au pancréas de sécréter de l’insuline afin de réguler la glycémie qui en vérité ne bouge absolument pas. Cette absence de sucre dans le corps va immédiatement être analysé comme une carence par notre cerveau déboussolé. Ce dernier va donc réagir en exigeant un apport urgent de sucre provoquant une hypoglycémie réactionnelle avec une vive envie de manger sucré. On va donc reprendre de cette boisson zéro sucre et etc. Ce phénomène fini par faire grossir car l’insuline est une hormone favorisant le stockage des graisses. Voilà comment en croyant soigner sa ligne au quotidien et en consommant Light on finit par grossir.

Pour être capable d’avoir une alimentation raisonnée, et de maitriser ses pulsions alimentaires, le véritable secret et de manger plus de bon gras.

 

3ème secret – Je mâche, donc je maigris

Les gens qui mangent vite mangent trois fois plus que les autres. Ca casse un peu l’ambiance, non ?

Sitôt assis, sitôt l’assiette engloutie. En prime, ils parlent la bouche pleine, car s’ils sont avides de nourriture, ils sont aussi souvent des moulins à paroles. Avez-vous remarqué que, comme par enchantement, dans un étoilé Michelin, le coup de fourchette se fait plus lent, plus gracieux. Les convives sont souriants, attentifs aux propos des uns et des autres. Bref, manger par petites bouchées, c’est bon pour la ligne et plus élégant que se goinfrer. Alors imaginez vous dans un restaurant gastronomique (on vous observe) lorsque vous mangez votre hamburger seul(e) au self du coin de la rue.

Les Chinois disent que si nous avons 32 dents, c’est pour mâcher 32 fois chaque bouchée. Pas étonnant qu’il y ait plus d’Américains obèses que de Chinois grassouillets sur la planète ! « Les enzymes contenues dans la salive mélangées aux aliments lors de la mastication commencent à prédigérer l’amidon dans le contenu alimentaire. Cette action va permettre au glucose d’être rapidement délivré dans l’intestin et favoriser une perte d’appétit. Comptez une vingtaine de minutes pour que les signaux de satiété remontent à l’hypothalamus et envoient un message sans ambiguïté : « Coucou, je n’en peux plus, je suis gavé ! » .

 

Manger en pleine conscience :

– Éteindre la télévision, puis honorer le repas en exprimant quelques mots de gratitude, puis nommer chaque plat.

– Faire participer tous ses sens en mangeant.

– Servir des portions modestes et réduire la taille des assiettes, bols, couverts.

– Mastiquer 20 à 40 fois de petites bouchées.

– Manger lentement, prendre une trentaine de minutes pour le repas. Reposer sa fourchette après chaque bouchée.

Faire attention à ce qu’on mange ET à la façon dont on mange. Faire un repas une fois par jour sans télévision, ni journal, ni radio, ni iPod, ni portable, ni pensée, ni soucis. Juste manger lentement en stimulant tous nos sens.

Faite simplement le test du chocolat, prenez un carré de chocolat noir, regardé le, sa texture, sa couleur, son brillant, puis humez le, essayer de deviner d’autres parfums cachées comme dans une dégustation de vin. Enfin, croquer un morceau, appréciez le craquant puis le fondant dans la bouche et seulement la, le gral ! Le gout apparaît dans toute sa splendeur, explorer des différentes saveurs qui se dévoilent progressivement, l’amertume, le sucrés, les aromes de vanille, de coco ou autres….

En faisant cette exercice, vous mangez en pleine conscience et croyez moi vous serez bien mieux rassasiez que si vous mangiez toutes la tablettes d’une traite !

Si vous suivez ces 3 secrets, c’est la voie royale vers la minceur garantie !

 

2017-11-23T10:27:38+00:00

Leave A Comment